Les aides à l’agriculture bio amputées des deux tiers ? Mobilisons-nous

Les aides à l’agriculture bio amputées des deux tiers ? Mobilisons-nous

Date :

Chaque année sur les 10 milliards d’euros d’aides publiques versées à l’agriculture française, moins de 2% vont à l’agriculture biologique. Alors que 10% des agriculteurs sont désormais en bio.

Parce que le ministère de l’agrochimie n’est jamais à cours d’idée pour casser la dynamique entourant le développement de la bio, d’ici fin juin, le gouvernement pourrait décider d’amputer des deux tiers certaines aides versées aux paysans bio ! En moyenne, les paysans bio risquent de perdre 131 euros par hectare !

Non content de soutenir l’agriculture chimique en réautorisant les insecticides « tueurs d’abeilles » tout en refusant d’interdire le glyphosate, le gouvernement s’apprête donc à baisser les aides à la bio. Pendant ce temps-là, ce sont des milliards d’euros d’aides européennes qui vont encore être mobilisées pour maintenir un modèle agricole à bout de souffle.

Nous demandons au gouvernement de revenir sur ses premiers arbitrages et de soutenir massivement la transition écologique de l’agriculture pour les 6 prochaines années :

En fixant comme objectif : au moins 20% de surface agricole en bio en 2027

En mobilisant au moins un milliard d’euros par an (soit 10% du total des aides publiques) pour continuer à développer l’agriculture bio en France.

En conditionnant le reste des aides (soit 9 milliards d’euros) à un respect de l’environnement, de la qualité de l’eau et de la santé avec une baisse massive et progressive de l’utilisation des pesticides (au moins -50%).

Sans une forte mobilisation importante des citoyens, les aides aux agriculteurs bio vont diminuer de 66% et casser irrémédiablement la dynamique de conversion des agriculteurs conventionnels vers le bio et ainsi continuer à favoriser une agriculture industrielle et chimique.

Signez la pétition juste ici : https://pouruneautrepac.agirpourlenvironnement.org/